Quand on y pense, un filtre n’est rien de plus qu’un récipient pour accueillir les masses filtrantes et pour y pomper l’eau. Les masses filtrantes sont le point névralgique d’un filtre.

Certaines masses filtrantes remplissent des fonctions typiques pour la filtration mécanique ou biologique continue. Par contre, les masses filtrantes chimiques durent généralement moins longtemps et doivent être remplacées plus fréquemment afin de bien remplir leur fonction.

Relativement aux symptômes spécifiques indésirables dans un aquarium, vous pouvez régler rapidement ce qui ne va pas (comme l’eau verte, alias les algues en suspension) à l’aide de masses filtrantes et autres produits, mais résoudre la cause ou le problème sous-jacent est la vraie solution à long terme.

Vous trouverez ci-dessous les cinq symptômes typiques les plus fréquents et les solutions correspondantes recommandées :

1- L’EAU VERTE

L’eau verte est en fait des algues en suspension causées par un excès de lumière (particulièrement la lumière du jour) et des nutriments.

La solution : Utilisez le clarificateur d’eau instantané quick clear et des blocs de polyester fin (les blocs Fluval sont précoupés pour convenir aux paniers de filtration) pour attraper et retirer les algues en suspension qui brouillent l’eau. Ensuite, jetez les blocs et réglez la cause du problème afin d’empêcher ou de réduire le risque qu’il ne se reproduise.

2- LES ODEURS

Des odeurs surviennent parfois dans de nouveaux aquariums, des aquariums abondamment peuplés, ou des aquariums rendus trop petits pour les gros poissons qu’ils contiennent.

La solution : Remplacez simplement la masse filtrante de charbon et examinez la sorte et la quantité d’aliments que vous donnez. Envisagez ensuite la possibilité de changer pour un plus gros aquarium.

3- L’EAU BRUNÂTRE

L’eau brunâtre est récurrente dans les aquariums contenant du bois de grève, mais vous pouvez quand même contrôler l’intensité de la coloration brune de l’eau.

La solution : Trempez préalablement dans un seau d’eau les morceaux de bois naturels décoratifs sûrs pour les aquariums, et ce pour une période allant jusqu’à sept jours, tout en changeant l’eau quotidiennement. Faites par la suite des changements d’eau et des remplacements du charbon réguliers.

4- LES MONTÉES D’AMMONIAQUE

Les montées d’ammoniaque peuvent être causées par la mort soudaine de poissons, la suralimentation et d’autres facteurs.

La solution : Normalement, un simple changement d’eau, en utilisant de l’eau avec le même pH ou un pH légèrement inférieur à celui de l’aquarium, et l’ajout d’un neutralisant d’ammoniaque résoudra le problème. Ajouter un renforçateur biologique ainsi qu’examiner les masses filtrantes biologiques dans le filtre sont de judicieuses décisions. À mesure que les poissons grossissent et que l’aquarium devient abondamment peuplé, non seulement un plus grand nombre de masses filtrantes est nécessaire, mais l’ajout d’un filtre pourrait également être envisageable.

5- LA PROLIFÉRATION D’ALGUES SUR LES DÉCORATIONS, LES SUBSTRATS, LE VERRE, ETC.

Malgré un entretien régulier, vous remarquerez peut-être une prolifération d’algues indésirables sur les surfaces de votre aquarium.

La solution : Commencez par analyser l’eau de votre aquarium et l’eau du robinet pour la présence de phosphate. L’eau du robinet est analysée pour vérifier si elle est la source du phosphate. Utilisez un éliminateur de phosphate pour en faire baisser le niveau et pour le contrôler. Vous devrez toutefois le changer. Identifiez les causes, par exemple, pour un aquarium d’eau de mer; des changements d’eau plus fréquents en utilisant l’osmose inverse (OI) sont peut-être de mise. D’autres options incluent réduire la quantité de spécimens, rincer les aliments congelés sous l’eau du robinet avant de les servir, et utiliser moins d’aliments secs probablement riches en phosphate. Finalement, envisagez sérieusement d’ajouter des poissons et des invertébrés qui consomment des algues comme moyen de tenir votre aquarium propre.

 

La leçon à retenir est l’importance de faire la différence entre un symptôme et un problème. Par tous les moyens, éliminez les symptômes, mais ne négligez pas le problème. Autrement, vous gaspillerez beaucoup de temps à essayer de regagner le contrôle plutôt que de prévenir les contretemps en suivant de bonnes habitudes d’entretien de votre aquarium.